Fermer
Voir la vidéo

Une mère pour chacun d’entre nous

Publié le Jeudi 18 Octobre 2012
Une mère pour chacun d’entre nous

Ra’hel imenou, la mère du peuple juif, celle que l’on appelle affectueusement « Mamè Rou’hel », prie pour ses enfants et les protège du Ciel. Le 11 ‘hechvan prochain (27 octobre), sa hiloula sera l’occasion pour le Vaad Harabanim de se réunir durant une prière spéciale sur son kever. Prière pleine d’émotion qui durera quarante jours…
Rah’el imenou est l’une des matriarches les plus aimées de notre peuple. Il faut dire qu’elle a traversé bien des épreuves, toujours dans l’abnégation et le renoncement, préférant le bien et l’autre à ses intérêts personnels. Elle est pour chacun d’entre nous un modèle, une référence. En effet, l’épouse de Yaakov Avinou a renoncé à ses prérogatives d’épouse pour sa sœur Léa. Cet immense sacrifice l’a propulsée au sommet de la vie spirituelle. Elle a attendu des années avant d’avoir un enfant et sa prière a déchiré les cieux. Car ce n’était pas un désir égoïste qui la poussait à souhaiter une descendance mais sa volonté de prendre part à la construction du peuple juif.
Même au moment de sa mort, c’est son empathie qui l’emportera sur toute considération d’ordre personnel : elle sera enterrée sur la route, à Beth Le’hem, en galouth, afin que ses descendants puissent prier sur sa tombe lorsqu’ils seront déportés des générations plus tard et qu’elle puisse intervenir en leur faveur. Son souffle prophétique et sa grandeur d’âme illumine encore le site, visité chaque année par des milliers de Juifs du monde entier. Ce haut lieu de prière est honoré par la présence de grands Rabbanim, qui savent que la mère du peuple juif est encore attentive et aimante. L’un d’entre eux, Rav ‘Haïm Schmoulevitz, en faisant écho à la demande d’Hachem rapportée par le verset : « Ra’hel, arrête de pleurer ! Arrête de verser des larmes ! Je ramènerai tes enfants de l’exil », s’exclama devant sa tombe, secoué par des sanglots : « Pleure maman, pleure ! Ne cesse pas de pleurer ! Verse des larmes pour tes enfants qui sont encore en exil ! Pleure et aide-nous à sortir de ce galouth difficile et douloureux ! »

Ra’hel imenou a une place particulière dans le cœur de chaque Juif. Comme si nous sentions au plus profond de nous-mêmes que cette femme d’exception nourrissait envers chacun d’entre nous les sentiments d’une mère aimante, prête à tout.
Le 11 ‘hechvan, 27 octobre 2012, sa hiloula sera célébrée et nos envoyés spéciaux prieront pour vous  sur sa tombe à Beith Le’hem durant quarante jours.
Pour que nous soyons délivrés de l’exil et de tout galouth personnel.
Pour y prendre part, cliquez ici.

conception et réalisation MCBH