0-800-106-135
La caisse de Tsedaka des Grands de la génération
Hessed tout azimut

Des grandes ventes du Vaad Harabanim ont lieu chaque année dans tout le pays jusque dans les endroits les plus retirés du Nord et du Sud. L’objectif est de permettre au maximum de familles de se procurer des vêtements neufs.

רווחה-וחסד

Les nécéssiteux traversent également des difficultés financières. Pères de famille nombreuse, ils assument le quotidien mais ne peuvent offrir à leurs enfants des vêtements neufs.

 

Les dépenses engendrées par les fêtes perturbent également la stabilité de ces familles et il n’est pas toujours possible d’y faire face. Le Vaad Harabanim pense également à elles. Dans le cadre des différents projets mis en place tout au long de l’année, le Vaad Harabanim s’efforce d’alléger les charges financières : les articles sont distribués à très bon prix, depuis l’habillement jusqu’aux quatre espèces de Soukoth.

 

Comme il est beau de voir un enfant émerveillé se contempler avec une nouvelle tenue. Comme une maman est heureuse d’envoyer son fils à l’école avec un nouveau cartable. Ces ventes géantes ont lieu dans tout le pays, du Nord au Sud et jusque dans les endroits les plus retirés. L’objectif étant de permettre au plus grand nombres de familles de se procurer des vêtements neufs.
Le projet est rendu possible grâce aux directeurs d’usines et de grands magasins qui mettent à la disposition du public une gamme de produits au prix de revient.

 

Voici les moyens mis en œuvre tout au long de l’année pour mener à bien ce projet :
1-    Distribution de 45 tonnes ( !!!) de matsoth à Pessa’h
2-    Mise à disposition de près d’un million d’articles vestimentaires
3-    Des ventes à prix de gros de vêtements d’enfants
4-    Distribution de dizaines de milliers d’étrogim et de loulavim avant la fête de Soukoth

 

Pour participez, cliquez ici.