40 jours au Kotel : Le temps de la prière - Vaad harabanim

40 jours au Kotel : Le temps de la prière

11/12/5773 20.06.2013

Avec le mois d’eloul, une nouvelle année se profile à l’horizon. Il ne faut pas oublier que la préparation spirituelle, dont la quintessence est la prière, est capitale durant ces jours qui précèdent Roch Hachana et Yom Kippour. Le Vaad Harabanim n’a oublié personne et propose une tefila spéciale au kotel durant 40 jours.

De Roch ‘Hodech Eloul au jour de Kippour, 40 jours d’une traversée aux nombreux remous nous attend. Nous prions avec ferveur, nous sentons en nous des forces vitales se renouveler pour aborder les yamim noraïm. Notre exemple, notre modèle, c’est bien sûr Moché Rabbénou. Après que les enfants d’Israël aient provoqué la brisure des premières tables de la loi en commettant la faute du veau d’or, Moché Rabbénou refit l’ascension du mont Sinaï afin de recevoir les instructions divines. C’est là qu’il pria durant 40 jours et 40 nuits, sans discontinuer, afin d’obtenir le pardon divin. Il jeûna et ne dormit pas. Son unique préoccupation fut de sauver son peuple, afin d’assurer à l’humanité sa perpétuation. Car sans sa raison d’être spirituelle, le monde n’avait aucune chance de survivre. Et c’est ce que Moché Rabbénou accomplit. Il parvint, par ses supplications, à obtenir le pardon, sauvant ainsi la communauté d’Israël et, par son biais, l’humanité entière.

 

Pour nous aussi

 

 

Cet exemple, nos pères l’ont suivi durant toutes les générations qui nous ont précédés. Nous avons, grâce à Moché Rabbénou, l’archétype de notre délivrance : prier durant 40 jours, en faisant appel à toutes nos ressources afin de nous élever vers Hachem et d’obtenir Sa miséricorde. Devant le Kotel Hamaaravi, c’est ce qu’accompliront les envoyés du Vaad Harabanim. Devant les pierres millénaires, ils déverseront leur cœur afin de soulager tous ceux qui ont fait appel à eux. Ils prononceront chaque mot des Psaume en gardant à l’esprit que Seul Hachem peut nous sauver et nous consoler. Ils verseront des larmes en pensant à ceux qui cherchent l’âme sœur, aux malades et à ceux qui ont besoin d’une parnassa. Chaque nom sera cité avec ce ressenti si particulier qui caractérise les délégués du Vaad Harabanim : leur empathie pour tous les membres de la communauté d’Israël est immense car ils connaissent de près leurs besoins et leurs blessures. Tous ceux qui les ont rencontrés ont témoigné que l’on ne peut rester indifférent devant le chant de leur âme dont l’espoir est la mélodie. À plus forte raison Hachem, qui écoute chaque mot de Ses enfants et y répond. Tous ceux qui le peuvent sont invités à rencontrer les délégués des 40 jours. Ces hommes pieux et humbles prieront de tout leur cœur et de toutes leurs forces, qu’il pleuve ou qu’il vente, que ce soit chabbath ou fête, qu’il fasse nuit ou qu’il fasse jour. 24 h/24, ils seront présents pour implorer, citant chaque nom et chaque requête, les pieds sur terre mais l’âme dans les cieux. Ils seront là et accompliront, par le mérite de votre tsedaka, de véritables prodiges.

De Roch ‘hodech eloul (mercredi 7 août) à Yom kippour (14 septembre), prière de 40 jours devant le Mur des Lamentations à Jérusalem. Ne manquez pas ces moments exceptionnels, cliquez ici, pour vous joindre à nous.