40 jours de prière : Les portes des larmes - Vaad harabanim

40 jours de prière : Les portes des larmes

12/24/5772 12.08.2012

Durant 40 jours de prières intenses, les Juifs pourront, à l’image de Moché Rabbénou sur le Mont Sinaï, prier et supplier. Ces tefiloth spéciales auront un écho extraordinaire, qui se répercutera jusqu’au trône céleste. Car Hachem a promis que si nous adressons nos demandes avec des larmes sincères, elles ne resteront pas vaines. Redécouvrons ensemble le secret contenu dans cette promesse.

Depuis des temps immémoriaux, se transmet au sein du peuple juif la tradition des 40 jours de prière. Que ce soit pour des requêtes joyeuses – lors de fiançailles ou de l’achat d’un appartement – ou plus recueillies, lors d’une maladie ou d’un problème familial, les Juifs du monde entier connaissent la segoula dévoilée par Moché Rabbénou il y a deux mille cinq cents ans. Grâce à sa détermination, à son courage, à son humilité devant D.ieu, et à son dévouement, Moché Rabbénou attira la bienveillance divine après la faute du veau d’or. Le jour de Kippour, le 10 tichri, il redescendit avec de nouvelles tables et les donna au peuple comme signe d’alliance et de pardon. Ce jour resta marqué pour toujours dans les consciences et laissa son empreinte dans les générations comme l’aboutissement des quarante jours de prière.

 

 

Le jour d’après

 

 

Jusqu’à la destruction du Temple, la porte des cieux était ouverte et les prières exaucées. Mais depuis, seule la porte des pleurs n’a pas été fermée. Lorsque quelqu’un prie en pleurant, ses larmes sont recueillies sur le trône de gloire et pas une n’est perdue. Les anges sont chargés de les réunir et de les présenter à Hachem. Ainsi, les supplications prononcées du fond du cœur ne sont jamais vaines. Elles se mêlent parfois à des larmes de joie parvenues d’enfants ou de mamans qui ont retrouvé l’espoir de jours meilleurs. Car grâce aux dons généreux adressés au Vaad Harabanim, c’est une véritable révolution dans le ciel.

 

40 jours au Kotel

 

 

Chaque juif a l’immense chance de pouvoir prier durant 40 jours. Mais pas tous ont l’opportunité unique de prononcer ces tefiloth devant le mur occidental à Jérusalem. C’est la raison pour laquelle un envoyé spécial, imprégné de crainte du ciel, se rendra dans la vieille ville, dans les tunnels du Kotel afin de prier pour tous ceux-là. Il prononcera les Tehilim mot par mot, conscient de sa mission auprès d’Hachem. Baigné dans la kedoucha du lieu, et investi d’une véritable chli’houth par de nombreux Juifs qui souffrent, il ne priera pas seulement pour lui mais pour tout le peuple juif. Il disposera d’une liste de noms accompagnés de demandes. Pour lui, ce ne sont pas des anonymes mais des frères juifs dans le besoin. C’est pourquoi sa ferveur sera spéciale et qu’il prononcera chaque nom avec kavana.

 

 

Depuis Roch ‘hodech Eloul (19 août) jusqu’à Yom Kippour (26 septembre, durant 40 jours d’affilé, vous pouvez vous joindre à la tefila du Vaad Harabanim. Si vous n’avez pas eu la possibilité de vous y associer pour roch ‘hodech, vous pouvez le faire du 10 Eloul (28 août) jusqu’au 20 tichri (Hochana Raba), le 6 octobre.

 

Pour y prendre part, cliquez ici.

 

 

Cette année, comme l’année dernière, grâce aux progrès de la technologie moderne, vous pourrez entendre l’envoyé du Kotel en direct. Tous les jours, à tout moment, 24h/24 six jours sur sept, depuis Roch ‘hodech eloul jusqu’à Yom Kippour vous pourrez composez le +972-722-722-722 poste 722-1 afin de partager cette prière sincère et émouvante.