49 Jours de delivrances - Vaad harabanim

49 Jours de delivrances

8/3/5771 07.04.2011

Le Vaad Harabanim lie tous les membres du peuple juif à travers le monde. En distribuant les dons de tous ceux qui répondent à l’appel, il tisse la toile invisible qui nous unit et abolit les limites du temps et de l’espace. Vous êtes en France ? En Amérique ? Nous transmettons vos dons à Beer Sheva, à Modiin. Vous souhaitez que vos noms soient évoqués durant une prière spéciale sur le tombeau de Chimone Bar Yo’haï à Méron ? Instantanément, votre requête est prise en compte et réalisée. Hachem a mis à notre disposition les moyens de réaliser l’impossible. Durant le compte de l’Omer, nous ne vous oublierons pas. Nous prierons pour tous ceux qui souhaitent nous transmettre leurs demandes : au Kotel à Jérusalem, au Kever Ra’hel à Beith Le’hem et sur celui de Chimone Bar Yo’hai à Méron. Le Vaad Harabanim tient à être présent sur les lieux forts du judaïsme, témoins du passé spirituel glorieux de nos pères. Il sait que ces jours comptent particulièrement et qu’il est possible d’abolir le temps et l’espace en se tenant devant Hachem pour l’autre, pour les autres. Il sait qu’ainsi, il réalise l’idéal de respect du prochain cher à Rabbi Akiva.

 

Des jours plus intenses

 

Les jours durant lesquels ont eu lieu des miracles extraordinaires ou des Hiloula célèbres, des miniane seront organisés spécialement. Ces journées sont plus intenses encore et portent en elles un potentiel supplémentaire pour toutes les délivrances personnelles. Si Hachem a décidé d’ouvrir la Mer Rouge le 7e jour de Pessa’h, c’est parce que ce jour contient pour l’éternité une puissance prodigieuse. C’est ainsi que le 24 avril, « cheviï chel Pessa’h » se réunira un quorum d’hommes pieux, conscients de la force du jour et qui prieront avec ferveur pour tous ceux qui ont besoin d’être entendus par le Ciel. D’autres dates marquantes du calendrier porteront le sceau de la tefila. Les hommes du Vaad Harabanim se réuniront de nouveaux pour une prière toujours plus belle, toujours plus inspirée :

Le 14 Iyar – 18 Mai, (Pessa’h cheni et Hiloula de Rabbi Méïr Baal Haness)

 

 

Le 18 Iyar – 22 Mai, lag baomer (Hiloula de Rabbi Chimone Bar Yo’haï)

 

 

 

Le 24 Iyar – 28 Mai (Hiloula de Rav Moche Lussato)

 

 

Le 28 Iyar – 1Juin (Hiloula du prophète Samuel)

 

 

La veille de Roch ‘hodech Sivan (pour la prière du Chlah Hakadoch, sur le tombeau du tsadik).

 

 

Les Hiloulas des grands tsadikim sont porteuses d’une force spirituelle spéciale, capable de nous hisser au sommet des mondes célestes. Nous pouvons acquérir durant ces moments chargés de kedoucha des possibilités inaccessibles en d’autres circonstances. Rien ne pourra égaler en intensité ces jours pleins d’espoir et de promesses, jours désignés par D.ieu pour contenir tous nos souhaits et requêtes.

 

Pour y prendre part, cliquez ici.