De père en fils - Vaad harabanim

De père en fils

9/23/5769 17.05.2009

De génération en génération, les Juifs ont fait passer l’éducation de leurs enfants avant tout. Que ce soit durant les périodes originelles comme celle de l’esclavage d’Egypte où durant les millénaires difficiles de l’exil, l’accent a toujours été mis sur cet aspect si fondamental de l’existence. Car la pérennité du peuple juif repose, avant tout, sur la transmission des parents aux enfants.

Une prière spéciale a été écrite il y a plusieurs centaines d’années, par le Chla Hakadoch. Cette prière est récitée tous les ans le jour de Roch ‘hodech Sivan. Elle peut ouvrir les portes du ciel. Le Vaad Harabanim vous propose de la découvrir.

 

A tous les stades de la vie, les parents se soucient du bon développement de leurs enfants.

Que ce soit durant les longues nuits d’hiver ou les belles matinées de printemps, que ce soit le jour de la rentrée scolaire où celui de la bar mitsva, nous sommes toujours là pour bercer, épauler ou rassurer nos enfants. L’amour que nous leur portons est incommensurable. C’est parce que nous leur donnons tout ce que nous avons (ou presque) qu’ils deviennent, en retour, notre bien le plus cher. Tout au long de notre vie, nous n’avons de cesse de vouloir satisfaire leurs attentes. Et de voir nos efforts couronnés de succès.

Nos talents d’éducateurs sont à la mesure de nos inquiétudes. Une bonne mère ne dort que d’un œil et un bon père ne se repose jamais sur ses lauriers. Que d’efforts et de persévérance pour assurer à notre progéniture toutes les chances de réussite ! Notre mansuétude ne connaît aucune limite, notre attention aucune fin. Rien ne nous importe davantage que de conduire sur la bonne route ce qui constitue notre héritage le plus cher : notre descendance. Il faut dire qu’à travers l’histoire, l’éducation a bien constitué le lègue le plus précieux du peuple juif. Combien de parents dévoués, combien de mères prévenantes et de pères prêts à tous les sacrifices ont-ils préservé avec grandeur la chaîne des générations ? Et c’est toujours en priant que nous avons résisté aux épreuves, bravé les dangers et maintenu notre cap.

 

 Hachem, entends notre prière 

 

C’est avec des mots simples et vrais que le Chla Hakadoch a écrit sa tefila dédiée à l’éducation des enfants. Rav Yechaya ben Avraham haLévi Horowitz, ce géant de la Thora, est appelé le « Chla Hakadoch », d’après les initiales de son œuvre principale, le « Chné Lou’hoth Habrith ». Né à Prague, ce grand érudit du 17e siècle fut Rav de nombreuses communautés avant de monter en Erets Israël. Il fut enterré, à sa disparition en 1630 à Tibériade, aux côtés de Maimonide.

La prière constitue l’un de nos atouts majeurs pour la réussite de nos enfants : que notre peuple ait été menacé spirituellement ou physiquement, il s’est toujours tourné vers le Tout-Puissant afin d’obtenir Son aide. Aucune prière ne se perd. D.ieu recueille et répond, d’une façon ou d’une autre, à toutes nos requêtes.

La prière du Chla Hakadoch est récitée chaque erev Roch ‘Hodech Sivan. Car avant de recevoir la Thora, chaque parent prend conscience de l’importance de la transmission et prie de tout son cœur afin de réussir ce défi difficile mais essentiel.

Chavouoth est la fête du don de la Thora, cette Thora que nous avons gardée au péril de notre vie à toutes les générations. C’est grâce à la transmission, de père en fils, que nous avons pu préserver ce cadeau si précieux. Ainsi, nous prions tout particulièrement à cette époque de l’année pour que D.ieu dirige les pas de nos enfants dans le chemin de la Thora.

Les grands Sages d’Israël ont affirmé que la tefilath haChla, organisée par le Vaad Harabanim, peut apporter une délivrance personnelle à tous ceux qui s’y associent. Mais tout le monde ne peut faire voyage jusqu’au kever du Chla, C’est pourquoi le Vaad Harabanim se rendra sur la tombe du tsadik et priera pour tous ceux qui sont associés à son œuvre.

 

Pour tous les enfants juifs

 

Le minyan organisé par le Vaad Harabanim est composé d’importants talmidé ‘ha’hamim. Parmi eux se trouve Rav Israël Eliahou Weintrob, un grand mekoubal et érudit. Elève du ‘Hazon Ich, il est consulté par des milliers de personnes chaque année. S’étant volontairement séparé des plaisirs immédiats, il se consacre exclusivement à l’étude, à la prière et au ‘hessed. L’année dernière, il s’était déjà rendu sur la tombe du Chla Hakadoch pour les donateurs du Vaad Harabanim. Il a réitéré sa proposition et se rendra donc, cette année encore, sur le kever afin de prier en ce Roch ‘hodech sivan.

Comme toutes les veilles de Roch ‘hodech, c’est Yom Kippour katane, un jour de recueillement et d’élévation spirituelle. Rav Weintrob a suivi minutieusement les instructions du Chla avant d’aller prier sur sa tombe : il va donc jeûner et donner la tsedaka. Il a également trié sur le volet les élèves susceptibles de l’accompagner dans cette mission. Après une préparation spirituelle particulière, il se rendra donc à Tibériade afin de prier pour les enfants du clal Israël.

L’année dernière, le Rav, recueilli devant la tombe du tsadik, a épanché son cœur devant D.ieu afin qu’Il prenne en pitié tous les orphelins dont le seul soutien est le Tout-puissant. Et il s’est également ému pour tous les enfants qui ont des parents mais ont besoin de l’intervention divine pour être protégés de multiples dangers, réussir dans leur voie et s’épanouir dans une existence pleine et riche. Cette année les Grands de notre génération s’associeront à cette prière exceptionnelle et prieront en même temps que le Rav Weintrob pour la réussite de tous nos enfants.

 

De nombreux parents ont témoigné au Vaad Harabanim pour faire part de leurs expériences après avoir été sauvés de situations périlleuses, matérielles et spirituelles.

Si vous désirez vous associer à cette tefila, cliquez ici.

 

Vous pouvez aussi contacter le 0 800 106 135 ou envoyer votre demande à l’adresse suivante : 10, Rue Pavée 75004 Paris.

 

Que les requêtes de tous les parents aimants puissent parvenir à D.ieu par le mérite de cette tefila. Amen.

 

Li4vLi4vdXBsL2ltZy9uZXdzXzJfMjcuanBn_300x300