Kapparot de Yom Kippour, Pour ceux qui n’ont rien

1/3/5779 12.09.2018

Les Kapparot et la Néïla de Yom Kippour sont des moments cruciaux durant lesquels Rav Haïm Kanievsky se joint au Vaad Harabanim en adressant ses dons et ses bénédictions afin que les mauvais décrets soient annulés.

Durant les dix jours de pénitence, Rav Haïm Kanievsky fait le choix du Vaad Harabanim en donnant à l’Association les kapparot. Ce minhag important, réalisé entre Roch Hachana et Yom Kippour, consiste à donner de l’argent aux nécessiteux. Car avant le jugement qui sera scellé durant Yom Kippour, il est bon de donner la meilleure tsedaka qui soit pour annuler les mauvais décrets. Cette tsedaka soutient des milliers de familles, allègent des fardeaux parfois très lourds, comme ceux portés par des veuves qui doivent s’occuper de nombreux orphelins. Elle sauve des cas désespérés, soulage des personnes dans la détresse physique ou morale. Cette tsedaka des kapparot permet de prouver notre souci de l’autre et nous prémunit des dangers de l’existence. Elle est une réponse à ceux qui crient qu’ils n’ont rien. Ils n’ont pas d’argent, ils n’ont pas de maison, ils n’ont pas de vêtements, ils n’ont pas de quoi se nourrir, mais ils ont la solidarité. Ils ont notre empathie, notre générosité. Ils ont des frères juifs sur qui ils peuvent compter.

Une bénédiction spéciale

Rav Haïm n’oublie personne et marque son attachement aux donateurs du Vaad Harabanim durant la prière de Néïla, qui clôture le jour de Kippour. Le Gadol Hador est là, à nos côtés, et adresse une prière vibrante au Créateur afin que tous ceux qui participent à l’action du Vaad Harabanim bénéficient de sa prière. Sur ses lèvres, une bénédiction spéciale est adressée pour le mérite des donateurs, en ce moment si solennel, durant lequel toute l’année est fixée. Il sait que l’aide apportée aux nécessiteux est un passeport pour passer sans embûches les portes de la délivrance et s’investit dans cette occasion unique, le jour du Pardon, pour que notre jugement soit positif.

Pour adresser vos kapparot, cliquez ici