La prière au Kotel quatre heures avant Roch Hachana - Vaad harabanim

La prière au Kotel quatre heures avant Roch Hachana

13/23/5781 31.08.2021

La situation actuelle ne nous laisse pas de répit et nous vivons une réalité imprévisible. Notre monde est totalement bouleversé par la crise sanitaire durant laquelle les données changent en permanence. Durant cette période incertaine, une seule chose est sûre : la prière reste notre meilleure protection. Avec le Vaad Harabanim, rendez-vous au Kotel quatre heures avant Roch Hachana pour une prière hors du commun.

Malgré les vicissitudes de la crise du Coronavirus et les surprises de l’existence, notre attachement à Hachem reste intact et permanent. C’est notre bouée de secours face à la tempête à laquelle nous sommes confrontés actuellement. Des vagues menaçantes secouent notre fragile équipage mais nous sommes capables de faire face, grâce à notre foi. Dans le contexte incertain que nous traversons, Roch Hachana prend une place de choix. C’est l’instant de tous les dangers, car tout est décidé pour une année entière. Nous allons comparaître devant le juge suprême et toute notre vie va être fixée. Serons-nous malade ou en bonne santé ? Qu’adviendra t-il de nos proches ? De nos enfants ? De notre Parnassa ? Toutes nos interrogations trouveront une réponse durant les 48 heures de la fête. Durant Roch Hachana, Hachem passera en revue chacun d’entre nous afin de décider s’il figurera dans le Livre de la vie.

Qui est méritant ?

Durant ce jugement seront pris en compte nos fautes et nos mérites. La balance penchera vers l’un ou l’autre. Nos Sages ont pris soin de nous aider à passer l’audience de Roch Hachana en nous livrant le secret de la réussite : Techouva, Tefila, Tsedaka. Grâce à ces trois valeurs, nous pourrons gagner la Miséricorde divine et accumuler assez de mérites pour l’emporter. C’est une grande chance pour chacun d’entre nous car nous serons jugés sur nos accomplissements au moment du jugement. C’est pourquoi il est si important de construire ces trois piliers à l’approche de la fête. C’est une opportunité unique de se parfaire, car il n’est jamais trop tard. Notre Techouva, notre Tefila et notre Tsedaka peuvent l’emporter car rien n’est joué d’avance. Avant Roch Hachana, nous pouvons nous mobiliser et réunir nos efforts autour du Vaad Harabanim pour davantage de justice sociale. Quelques heures avant la fête, nous pouvons faire pencher la balance du bon côté. Il suffit de penser à nos frères dans la détresse et de nous unir pour les soutenir. Aux côtés de nos Guedolim, grâce à une prière exceptionnelle, nous permettrons aux mauvais décrets d’être annulés et de reconquérir notre lien avec Hachem sous la bannière de la générosité.

La nuit tombe, le jour se lève

Nos Rabbanim sont à nos côtés chaque année pour nous montrer le chemin à suivre. C’est une course contre la montre pour chacun d’entre nous et nos dirigeants spirituels souhaitent se rendre disponibles malgré la difficulté. Avec la crise du Corona, ils réalisent un défi inestimable en se retrouvant au Kotel quatre heures avant le début de Roch Hachana. C’est bientôt la tombée du jour et ils sont là, réunis pour nous devant le lieu le plus saint du judaïsme afin de défendre notre cause. Ils sont là pour plaider en notre faveur à cette heure de crépuscule. Ils connaissent nos besoins, ils connaissent nos failles et nos mérites. Ils savent que tout peut se transformer et que notre année peut être couronnée de succès malgré les difficultés et les épreuves. Leurs voix deviennent de plus en plus fortes alors que le moment crucial arrive. Elles seront bientôt remplacées par la poignante sonnerie du chofar. Rav Azriel Auerbach, l’Admour de Rahmastrivka, le Rav Yaakov Hillel, Rav Reouven Elbaz, Rav Barou’h Morde’haï Ezrahi, les Admourim de Lelov et de Karlin, Rav David Cohen ainsi que Rav Moché Elyachiv et Rav Moché Tsadka sont imprégnés de la Kedoucha qui règne à cette heure et dans ce lieu. Ils s’adressent ensemble au Ciel avec comme plaidoyer notre tsedaka, témoignage de notre souci de l’autre. Ils implorent pour notre salut, alors qu’un nouveau jour va bientôt se lever.

Cliquez ici pour envoyer votre nom