La voix du Kotel - Vaad harabanim

La voix du Kotel

12/23/5771 23.08.2011

Pour la première fois, la voix d’un talmid ‘ha’ham en prière pourra être entendue aux quatre coins du monde. Alliant technologie et dévotion, le Vaad Harabanim a voulu être à la pointe du progrès et à la lisière du Ciel. Zoom sur une initiative qui ne manque pas de piquant… spirituel.

Israël est connu pour ses réalisations technologiques. Une fois de plus, une initiative captivante éveille la curiosité du public. David Choukroun, l’un de ses instigateurs, nous explique le principe : « Le Vaad Harabanim est la première Association de tsedaka. Elle tient à offrir à ses donateurs des services de plus en plus performants. C’est pourquoi nous avons voulu innover et faire participer directement le public à la grande mitsva accomplie durant tout le mois d’Eloul et jusqu’à Yom Kippour par nos délégués, lorsqu’ils prient pour les Juifs et les Juives de France et du monde. »

L’Association de tsedaka organise quarante jours de prière au Kotel, 24 h sur 24. Pour assurer la réussite de ce projet ambitieux, tous les moyens ont été employés. « Nous souhaitons faire participer le public à cette tefila si particulière et nous avons pensé qu’avec les moyens modernes dont nous disposons aujourd’hui, il serait plus facile de mettre en place ce projet : nuit et jour, qu’il pleuve ou qu’il vente, notre représentant se tient devant le Kotel et prie pour tous ceux qui en ont besoin. Comme un fil tendu au dessus des mers et à travers les continents, les ondes nous permettent de garder le contact avec des hommes éloignés géographiquement du Saint des Saints mais très proches par le cœur. »

Concrètement, des talmidé ‘ha’hamim représentant le Vaad Harabanim et faisant partie du miniane organisé par ses soins lira les Tehilim en permanence et cela pendant 40 jours. Ils seront joignables sur un numéro de téléphone unique. « Pour le prix d’une communication internationale ou même gratuite pour ceux qui bénéficient d’une liaison free, le Juif de Paris, de Marseille ou de Lyon pourra entendre la voix du Sage qui se tient devant le Mur des Lamentations. Ce n’est pas simplement une première sur le plan technique, c’est aussi un rêve qui prend forme : donner la possibilité à tous de prendre la parole à distance, par l’intermédiaire de nos délégués, hommes de Thora et de dévouement, afin de repenser la prière. Parce que les distances aujourd’hui peuvent être annulées : les voies du Ciel, ce sont les voix de Jérusalem ».

 

 

Un seul numéro pour entendre la prière de l’érudit du Vaad Harabanim et prier avec lui : 00 972 72 27 27 222 puis taper 1