Le don de la Thora, le don de la santé - Vaad harabanim

Le don de la Thora, le don de la santé

9/23/5782 24.05.2022

Le Gaon Rav Yossef Chalom Elyachiv zatsal nous a donné une indication précieuse pour venir en aide aux malades : le moment propice pour la prière en faveur de leur rétablissement est celui qui précède la lecture de la Thora le jour de Chavouot. Ensemble, accomplissons cette Segoula.

Lorsque les Juifs sortirent d’Egypte, une grande partie d’entre eux avait été estropiée durant le dur asservissement qu’ils subirent durant deux cent dix ans. Nombre d’entre eux ne voyaient plus ou ne pouvait plus marcher. De nombreuses personnes étaient également atteints de maladies diverses. Après la traversée de la Mer Rouge, ils parvinrent enfin au Mont Sinaï afin d’y recevoir la Thora. Les éclairs et les sonneries du chofar annoncèrent la Révélation divine. Et c’est là qu’ils entendirent les dix commandements. Miraculeusement, les aveugles se mirent à voir, les paralytiques à marcher et tous ceux qui souffraient d’un handicap ou d’une maladie se rétablirent.

Une prière pour tous les malades

Rav Elyachiv nous a légué une précieuse recommandation : il préconise de prononcer un « Michebera’h Bera’h » spécial pour la guérison de tous les malades durant la prière du matin au moment de la lecture de la Thora le jour de Chavouot. Le 6 Sivan, les Juifs, comme un seul homme avec un seul cœur, s’unissent pour recevoir la Parole divine. Ils se tournent vers leur prochain afin de réaliser l’idéal altruiste de la Thora. En priant pour les malades, en donnant de la Tsedaka pour leur guérison, les Juifs du monde entier montrent leur amour du prochain et se rendent dignes de l’aide divine. L’empathie est la pierre angulaire de l’édifice. Depuis le début de leur histoire, les Juifs se sont mobilisés pour la veuve et l’orphelin, pour les malades et les plus faibles. Ils ont lutté sans relâche pour établir une justice sociale par le biais de la Tsedaka. Cette force leur a été offerte le jour du don de la Thora. C’est grâce à la Révélation divine que nous nous soucions des cas difficiles. C’est grâce aux commandements divins que nous savons nous réunir autour de la cause du ‘Hessed. Le 6 Sivan, nous réitérons, chaque année, notre engagement et permettons au miracle d’agir. En recevant la Thora, nous recevons le secret de la guérison.

Envoyez vos noms ou le nom de vos proches