Le royaume du ‘hessed - Vaad harabanim

Le royaume du ‘hessed

13/19/5769 08.09.2009

Il est des royaumes qui s’étendent à l’infini et dont les sujets sont tous bénévoles.

Il est des royaumes qui n’ont de loi que le dévouement et l’abnégation.

Il est des royaumes dont l’étendard est une main tendue vers les autres et dont l’hymne se résume en un seul mot : ‘hessed.

En ce début d’année, nous vous proposons de le (re) découvrir.

 

• Soutien financier aux nécessiteux : des dizaines de millions de chekalim sont distribuées dans le pays pour soulager des milliers de familles qui ont littéralement été sauvées du naufrage financier.

 

• Les fonds spéciaux : Pour venir principalement en aide aux orphelins mais aussi quand un cas d’extrême urgence se présente, des fonds spéciaux sont récoltés : il s’agit de sommes très importantes réunies en un temps éclair. Le Vaad Harabanim contacte les proches, la famille, les amis ainsi que le grand public afin d’agir le plus efficacement possible. En cas de décès, l’association bloque la somme récoltée dans une banque afin d’assurer, grâce aux intérêts dégagés, la vie quotidienne de la veuve et des orphelins, surpris par le drame soudain.

Il existe également des fonds destinés à assurer les frais médicaux d’opérations délicates et urgentes. Cette année, plus de 50 familles ont été secourues.

 

• « Kol Israël arevim » est un groupe de personnes qui compte aujourd’hui 20 000 membres. En cas de décès de l’un des membres, chaque participant à « Kol Israël arevim » cotise 2.5 $ par orphelin. Cela crée automatiquement un fonds de 50 000 $ par enfant. Cette année, grâce à cette initiative pleine d’humanité, une soixantaine d’orphelins ont bénéficié de ces fonds.

 

• Les frais dentaires : plus de 900 familles chaque année font appel au Vaad Harabanim. Elles ne peuvent assurer le paiement de soins non remboursés par la Sécurité Sociale.

 

• Ventes de vêtements à prix minimum : Cette année, de grandes ventes sont organisées afin de soulager les familles nombreuses : costumes, chaussures, chemises, etc. sont accessibles à moindre prix au plus grand nombre. Le Vaad Rabbanim a tenu à faire payer une somme minimale aux personnes intéressées afin de leur éviter la gêne de recevoir gratuitement les vêtements.

 

• Les bons d’achat : des milliers de bons sont distribués à des familles dans le besoin afin qu’elles puissent se nourrir convenablement. Ces bons sont exclusivement destinés à l’achat de produits d’alimentation.

 

• Colis alimentaires : Certains Juifs dans le besoin sont gênés de recevoir la tsedaka. C’est pour cette raison, que le Vaad Harabanim leur fait parvenir des colis alimentaires dans la plus grande discrétion.

 

• Organisation d’animations dans les hôpitaux pour les malades qui reprennent ainsi courage, en particulier les enfants.

 

Tous ces domaines sont ceux du royaume du ‘hessed.

Vos gestes généreux rendent possibles nos actions qui profitent à tous les Juifs dans le besoin, sans distinction. Votre souci est le même que le nôtre, vous qui participez à cette grande œuvre dont le sceau est la noblesse du cœur.

 

Pour continuer à y prendre part, cliquez ici.