Matanot Laevyonim : Le choix de l’excellence

7/3/5778 18.02.2018

Nous sommes tous préoccupés par notre vie spirituelle et souhaitons accomplir les Mitsvot avec enthousiasme et précision. Lorsqu’arrive Pourim, nous avons à cœur de réaliser les Matanot Laevyonim le plus parfaitement possible. Avec le Vaad Harabanim, faisons le choix de l’excellence.

Les plus grands Sages d’Israël lui font confiance et ce n’est pas pour rien. Ils connaissent l’importance et le poids de chaque Mitsva. Ils vivent l’accomplissement d’une Mitsva comme la chose la plus cruciale de leur vie. Ils n’ont de cesse de parfaire leurs connaissances et leur approche spirituelle afin de porter au somment les actes prescrits par la Thora. Et quand arrive Pourim, et le commandement de la tsedaka, ils choisissent le Vaad Harabanim. Car ils savent que l’Association réunit toutes les conditions d’une « Mitsva behidour », c’est-à-dire d’un commandement réalisé de la manière la plus parfaite. Comme le demande la hala’ha, les fonds collectés sont distribués en liquide, le jour même de la fête, afin que les nécessiteux puissent réellement en profiter ce jour-là. Compte tenu du nombre de dons reçus, et de l’importance des sommes réunies, cela est une véritable gageure. Il faut une organisation précise, soutenue par une logistique bien huilée. Grâce aux mesures d’exception mises en place durant Pourim, les personnes dans le besoin reçoivent une enveloppe qui leur est adressée personnellement, grâce à un envoyé spécialement mandé afin que la distribution se fasse de manière honorable et discrète… Dans cette enveloppe se trouve de l’argent, afin qu’il puisse être utilisé sans attendre. Les lieux de distribution sont définis d’après la hala’ha : dans les villes fortifiées, qui fêtent Pourim le 15 Adar, les dons sont distribués ce jour-là et pour ceux qui fêtent Pourim le 14, les dons sont distribués le 14. Même si cela complique considérablement l’organisation, les mesures nécessaires sont prises pour respecter les contraintes de la hala’ha. Grâce au souci constant des Rabbanim pour le respect des moindres détails, la distribution des Matanot Laevyonim se fait dans le strict esprit de la loi.

purim_5778_E_07

Qui pouvait s’imaginer de telles situations ?

Les personnes aidées par le Vaad Harabanim sont des familles qui vivent des situations extrêmes et doivent souvent subir la honte. Sans l’aide du Vaad, elles ne peuvent manger à leur faim et doivent affronter un quotidien très difficile.

On ne peut imaginer le quotidien de ces personnes de l’extérieur. Car les gens montrent à leur entourage un visage différent pour ne pas attirer la pitié. Ils ne révèlent pas les épreuves terribles qu’ils traversent. Près de chez nous aussi, certaines personnes souffrent sans le montrer.

Les appels de détresse affluent vers le Vaad Harabanim, et ils reçoivent des réponses, aux quatre coins du pays, dans les grandes villes et les petits villages.

Ces situations ne sont pas rares. Des milliers de gens attendent Pourim non pour la joie et le festin de ce jour si joyeux mais pour l’enveloppe qui les soulagera.

On peut donner en toute confiance

Ce n’est pas un hasard si le Vaad Harabanim est reconnu par les Sages et partout dans le monde. Les Grands de la génération ont fixé des règles précises afin que la tsedaka soit reversée comme il se doit. Tous les acteurs de cette œuvre magnifiques sont dignes de confiance. Ce sont les Rabbanim qui recueillent les dossiers, contrôlent les dons et leur destination. C’est la condition sine qua non qui a présidé à la création de l’Association. Chaque question, chaque problème, est immédiatement évalué par les Sages. Tout chékel collecté est sous la responsabilité des Rabbanim.

Donner de l’argent à la tsedka est une Mitsva importante et cruciale : les Sages expliquent que si l’on n’a pas donné la tsedaka le jour de Pourim, on n’est pas exempt des Mitsvoth du jour. Les Rabbanim ajoutent en outre que cette tsedaka ne peut être prise sur l’argent du maasser.

Avec le Vaad Harabanim, réjouissons le cœur de nos frères qui souffrent et réalisons le choix de l’excellence.

Pour participer à cette merveilleuse action et envoyer vos Matanot Lavyonim, cliquez ici.

purim_5778_E_08