Plus rapide que l’aigle - Vaad harabanim

Plus rapide que l’aigle

5/19/5771 24.01.2011

Cette année, mardi 4 Janvier 2011 (28 Teveth 5771) a eu lieu pour la seconde fois consécutive le tirage tant attendu « Sur les ailes de l’aigle ». L’heureux gagnant profitera des deux billets d’avion offerts afin de se rendre en Erets Israël, pour un voyage inoubliable, plein de rencontres au sommet…

 

Mardi 28 Teveth 5771, le suspens bat son plein dans les bureaux du Vaad Harabanim. Les Grands Sages de la génération plébiscitent le tirage « Sur les ailes de l’aigle » qui a permis, l’année dernière déjà, de faire participer activement la communauté française aux actions du Vaad Harabanim. Un représentant avait fait le voyage grâce aux billets d’avion offerts par l’agence de voyage Idéal Tours, et avait rencontré les Guedolé Hador afin de recevoir leurs bénédictions.

Il est 15 heures dans les locaux du Vaad. Rav Azriel Auerbach, directeur de l’Association, va procéder au tirage au sort en présence d’un notaire.

C’est C. A. qui bénéficiera cette année d’un traitement de faveur particulier ! En rencontrant les Grands de notre génération : Rav Yosseph Chalom Elyachiv, Rabbi David Abouhatseira, Rav Aharon Leib Steinmann, Rav ‘Haïm Kanievsky, et Rav Yehouda Ades.

Ces immenses personnalités, guides du peuple juif, soutiennent au jour le jour l’œuvre qui associe les Rabbanim et les Juifs du monde entier autour de l’idéal commun du Vaad Harabanim : soutenir les personnes dans la détresse et offrir à tous les donateurs des prières d’élite, dans les endroits les plus saints du judaïsme et dans les moments les plus cruciaux du calendrier juif.

L’innovation, cette année, c’est que le gagnant pourra également se rendre sur les sites où rayonnent encore la présence des Grands des générations précédentes : le kever de Rabbi Chimon Bar Yo’haï à Méron, celui de Rabbi Baal Hanesse à Tibériade ou encore celui de Ra’hel imenou à Beith Le’hem.

 

En un clin d’œil

 

Comme une main qui, en une seconde, choisit un petit papier parmi des milliers lors d’un tirage au sort, les prières parviennent au trône de gloire en un clin d’œil. Il suffit de connaître les portes d’accès privilégiées. Etre le représentant de la communauté française auprès des hauts décisionnaires de notre temps est la clef qui permet d’ouvrir tous les remparts. C. A. pourra goûter, le temps d’un séjour au sommet, au pouvoir d’une prière plus rapide que l’aigle…