Prière du Chlah Hakadoch pour les enfants : Des mots qui peuvent tout bouleverser - Vaad harabanim

Prière du Chlah Hakadoch pour les enfants : Des mots qui peuvent tout bouleverser

9/21/5771 25.05.2011

Pour chaque parent, l’éducation est une priorité absolue. Rien ne peut faire reculer des parents aimants, prêts à tout pour apporter le maximum à leurs enfants. Nous investissons afin qu’ils soient formés pour la vie. Or, comme le dit le dicton populaire : « petits enfants, petits soucis, grands enfants, grands soucis ». Comment donner le meilleur de nous-mêmes pour leur réussite ? Pour tout Juif, la réponse se cache… dans la prière.

 

Chaque enfant a sa sensibilité, ses points forts et ses points faibles. Et la méthode appliquée à l’un ne réussira pas forcément à l’autre. L’éduction n’est pas de la magie, tous les parents le savent bien. Tous les efforts, même s’ils sont fondamentaux, ne suffisent pas toujours. Un enfant a besoin de plus. Ce petit plus, que chacun d’entre nous peut donner. Ce petit plus que l’on oublie parfois : la prière. Ce sont les mots simples adressés au Tout-Puissant, les mots qui touchent, les mots qui changent tout, qui peuvent tout bouleverser.

« Ainsi donc, je viendrai vers Toi, Hachem, Roi des rois des rois.

J’épancherai ma prière, mes yeux seront tendus vers Toi jusqu’à ce que Tu compatisses et que Tu entendes ma prière »

Nous nous tournons vers les cieux, les yeux rivés vers l’infini des espaces, et nous implorons le Créateur :

« Et qu’à tout jamais, il ne se trouve ni en moi ni en ma descendance ni en la descendance de ma descendance, rien de blâmable.

Mais seulement la paix et la vérité ainsi que ce qui est bon et droit aux yeux de D-ieu et aux yeux des hommes. »

Ces mots qui viennent du tréfonds de l’âme ont été rédigés par un immense Sage de notre peuple, le Chlah Hakadoch : Rav Yechaya ben Avraham haLévi Horowitz a écrit une prière pour la réussite des enfants, dans tous les domaines de l’existence. Les mots choisis par le Rav, leur agencement et leur signification profonde rendent cette tefila unique et incontournable. Par ailleurs, le Rav explique qu’il est bon de réciter cette prière la veille de Roch ‘Hodech Sivan, mois où nous avons reçu la Thora. C’est pourquoi le Vaad Harabanim, fidèle à ses donateurs et à tous ceux qui soutiennent son action, se rendra ce jour-là sur la tombe du Chlah Hakadoch à Tibériade afin de prier. Chaque année, les Rabbanim du Vaad organisent cette prière spéciale. Un fait étonnant est pourtant à relever : les lettres de remerciement reçues aux bureaux de l’Association sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus chaleureuses : « Nous avons assisté à un véritable miracle ! », « ma fille va beaucoup mieux ! Un changement notable a eu lieu…», « mon fils a été accepté dans un nouvel établissement…»

Les Guedolé Hador, conscients de l’importance capitale de l’éducation de nos enfants, garants de la pérennité du peuple juif, s’associeront cette année à cette prière unique.

 

Pour ceux qui n’ont pas eu le temps d’adresser leur don la veille de Roch ‘hodech Sivan, une nouvelle prière aura lieu la veille de Chavouoth.

 

Pour y prendre part, cliquez ici.