Souccot : Un rayon de soleil avant l’automne - Vaad harabanim

Souccot : Un rayon de soleil avant l’automne

1/11/5772 09.10.2011

Yom Kippour s’est achevé. Nous avons tous l’espoir que nos fautes ont été pardonnées. Pour bien commencer l’année, nous ressentons l’envie d’aider, de soulager et de soutenir nos frères dans la douleur. La fête de souccoth sera l’occasion de réaliser nos bonnes résolutions…

La fête de souccoth est l’une des plus joyeuses et des plus conviviales du calendrier juif. En recevant nos frères dans notre cabane, nous réalisons que l’hospitalité rime avec spiritualité ; nous profitons des derniers rayons de soleil avant l’automne. Cette année, nous voudrions mieux faire et recevoir de nombreux Juifs dans le besoin… Mais notre soucca ne pourra pas, malheureusement, contenir toutes les familles nécessiteuses. Comment réunir dans quelques mètres carrés tous ceux qui ont besoin d’aide et qui restent anonymes, dans l’ombre de la solitude ? Comment pourrons-nous soulager leur peine et leur tendre la main ?

La solution

En soutenant le Vaad Harananim, vous permettez à des milliers de familles désœuvrées de passer des fêtes sans le tracas des dépenses quotidiennes. Quelle joie de pouvoir recevoir tous ces Juifs, de pouvoir leur offrir des repas conviviaux et une hospitalité digne des fils d’Avraham ! Grâce à votre don, tous les indigents d’Israël trouveront un toit et une aide précieuse. Ils seront vos ouchpizine, vos invités de marque. 
A noter : Durant ‘hol hamoed, Rav Eliachiv se rend tous les jours au Kotel pour prier au nets : durant sa prière il fait une requête spéciale pour tous les donateurs. En aidant les familles pauvres, vous bénéficierez de la bénédiction du plus grand décisionnaire de notre génération.

Pour inviter vos frères dans votre soucca cliquez ici.