Yonathan sort du tunnel

40 jours de prière en continu : les témoignages de ceux qui ont été sauvés

Chaque année, des témoins racontent leur délivrance après avoir participé aux 40 jours de prière entre Roch Hodech Eloul et Yom Kippour et nous les font partager. Florilège d’histoires singulières et prodigieuses.

Yonathan sort du tunnel

Yonathan est un homme comblé… aujourd’hui. Mais ça n’a pas toujours été le cas. La lettre reçue au Vaad Harabanim il y a quelques mois retrace le véritable parcours du combattant qu’il a dû entreprendre afin de trouver un travail fixe, lui qui enchaînait les petits boulots. Son épouse, Léa, raconte en détail les difficiles épreuves qu’il a traversées. Au départ, Yonathan occupait un poste qui lui permettait de joindre les deux bouts. Mais son supérieur hiérarchique dut faire des coupes sombres dans le budget et certains membres du personnel en firent les frais… Yonathan en faisait partie. Après quelques mois de chômage, il fut embauché dans une autre entreprise. Mais le salaire n’était pas suffisant et il se remit à la recherche d’un emploi. Une autre fois, tout semblait correspondre mais il ne put s’accorder avec son patron. Il était au désespoir, d’autant que les finances de son foyer commençaient à décliner. Il cherchait toujours, occupant son temps entre les petites annonces, les entretiens d’embauche et le centre du chômage, sans trouver chaussure à son pied. Il culpabilisait de ne pas réussir jusqu’au jour où il prit une décision importante : faire un don en faveur des plus démunis, et demander que son nom soit cité lors de la prière des 40 jours au Kottel. Léa raconte avec émotion à quel point la période qu’ils traversèrent fut difficile, à plus d’un titre, et les espoirs qu’ils nourrissaient pour la prière spéciale du Vaad. Et elle termine par cette phrase : « Nous vous remercions du fond du cœur. Mon époux a finalement trouvé un travail qui lui correspond et cela fait six mois qu’il occupe le même poste ! Cela nous a permis de respirer et même de retrouver un second souffle. Merci à tous les Rabbanim. »

Associez-vous à la prière des 40 jours et envoyez vos histoires de yechouot au Vaad Harabanim, afin de publier le miracle et d’en faire profiter le plus grand nombre !